Aile universelle - Aide à l’Individu pour la Liberté et l’Evolution

BURKINA FASO

Voilà la nouvelle campagne 2023-2024 lancée.

Veuillez trouver ci-dessous la lettre de Dada Padmeshananda nous donnant des nouvelles :

(JPG)

Chers ami(e)s, bonjour et namaskar !

Alors que le Burkina Faso lutte toujours pour retrouver la paix, et semble avancer dans cette direction, c’est la fin de l’année scolaire et le moment de vous revenir et d’annoncer les résultats de vos préférés ! Cette année encore nos élèves se sont battus et l’équipe enseignante a vraiment fait de son mieux pour surmonter toutes les difficultés.

Je vous enverrai les résultats de vos filleuls par message personnel qui suivra celui-ci.   Résultats à l’examen du Certificat d’Etudes Primaires (CEP) 72 %

Moyenne régionale : 65 %

Pour l’instant notre CM2 est vraiment social : on se bat pour rattraper le niveau de nombreux élèves qui ont échoué 1, 2 ou plusieurs fois dans des établissements publiques (dont ils sont exclus pour la plupart) mais qui veulent avoir ce diplôme coute que coute, soit pour pouvoir postuler à des formations professionnelles basiques, soit pour continuer au collège. On les aide dans ce sens.

Notre première promotion a commencé au CP1 en 2019 est fera le CM1 cette année, c’est donc vraiment dans deux ans que l’on aura une idée du travail effectué au primaire au vu des résultats au CEP...

  Résultats au BEPC : 26 %

Moyenne régionale : 39 %

Malheureusement c’est notre plus mauvaise promotion depuis nos débuts (c’est notre 6ème promotion qui passe le BEPC). L’an passé nous avions 66% et nous étions les premiers au niveau régional... Il y a des années comme ça, il y a toujours des hauts et des bas, cette année c’est bas. Nous avons essayé de réveiller la classe tout au long de l’année, mais une espèce de torpeur comme ça les a pris et le réveille a été trop tardif, la compréhension de l’enjeu et de la difficulté de cet enjeu trop tardif. Nous apprenons toujours et ce résultat décevant va nous permettre de développer de nouvelles stratégies pour que le standard de l’établissement continue de s’améliorer.   Bien sûr, la tâche n’est pas simple dans le monde rural burkinabé où nous travaillons. Il y a de grandes lacunes liées au langage (les enfants n’entendent parler français qu’à l’école), au milieu (très peu de stimulation intellectuelle, problèmes liés à une pauvreté aigüe), au temps (les tâches domestiques prennent le meilleur de leur temps une fois de retour à la maison), etc. Mais d’un autre côté les enfants sont en général disciplinés et travailleurs.   Comment vous dire merci ?! C’est grâce à vous les parrains et marraines, et le travail d’Aile Universelle depuis tant d’années, que toutes cette belle activité prend place à Bissiri et que tant d’enfants sont dans la mesure d’apprendre et développer leur culture générale, un esprit critique, imaginatif et solidaire. Certains parmi les premiers à avoir été parrainés sont à présent à l’université et restent en contact avec moi. C’est tellement touchant de voir ces petits d’hommes devenir grands. Et de témoigner à quel point votre générosité a été cruciale pour leur vie.

Ainsi je vous invite de tout cœur à continuer de parrainer vos filleul(e)s -vous pouvez effectuer le paiement de votre parrainage entre Juillet et Novembre 2023- et à en parler autour de vous car nous voudrions donner cette chance à plus d’enfants encore.   J’espère que ce message n’est pas trop long et qu’il vous donnera envie de continuer à lutter à nos côtés pour un monde meilleur !

  Avec tous mes remerciements,  

Très fraternellement,

  Dada Padmesha’nanda